Bronzette pour tout le monde!

Ouistreham, le 27/07/2020

Présence sur la plage, cet après-midi, d’un phoque « gris ».🦭🦭
C’est une espèce qui fréquente l’estuaire de l’orne et que l’on retrouve régulièrement sur les plages du Calvados.
Ne vous inquiétez pas, il prend simplement le soleil avant de repartir.
Merci de ne pas l’approcher.

Source : Facebook

Ça swing à Ouistreham

Une ouverture de la saison estivale début juillet très jazzy!

En effet, le Ouistreham Jazz Big Band, grand ensemble de 18 musiciens, nous ont offert un concert tout en couleur et en swing pour ce début d’été. Une dynamique escapade dans des époques et horizons différents!

Né de l’école de musique intercommunale de Ouistreham (par ses anciens élèves et actuels professeurs), l’OJBB vole depuis 2004 de ses propres ailes en tant qu’association indépendante afin de faire partager leur passion : le jazz. Ils se produisent aussi bien dans des manifestations publiques et privées qu’à l’étranger. L’OJBB compte aujourd’hui deux albums à leur actif : « A Jungle Night » et « Intérieur Cuir ».

« La vitalité de l’OJBB tient autant aux qualités musicales de ces concerts qu’à la formidable complicité qui unit les membres du groupe. Basé sur les succès des orchestres prestigieux des années 1930 à 1970 tels que Duke Ellington, Count Basie ou Charles Mingus, leur répertoire mêle des compositions plus récentes et n’hésite pas à côtoyer les rythmes binaires et latins. »

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Le Ouistreham Jazz Big Band a notamment pu accompagner Gilda Solve lors du festival jazz d’Houlgate en 2009 et plus récemment Sanseverino lors des Ouistreham Jazz Escales en février 2015, dont voici quelques extraits :

 

 

Pour plus de renseignements et pourquoi pas vous offrir un concert privé, rendez-vous sur leur site en cliquant sur l’image ci-dessous :

 

logo-ojbb

 

 

Y’r’pleut!

Aujourd’hui, petite expression normande de circonstance : » Y’r’ pleut  » . Traduction : « il se remet à pleuvoir »

De ce fait, au vu des premières gouttes de pluie tombant gracieusement du ciel, vous pourrez vous exclamer d’un  » y’r’pleut » tonitruant et ainsi étaler votre culture normande dans tous les salons mondains. Effet garanti pour capter l’attention de votre auditoire légèrement assoupi…
Pour le petit plus, je vous conseille d’agrémenter votre « y’r’pleut » par un petit « heulà » (prononcez heulo). Ce qui donne : « Heulà, y’r’pleut! »

Bien l’boujou.